Go to main content

Crise Syrienne: Plus de 5 millions de réfugiés depuis le début du conflit

Depuis le début de la guerre en Syrie, plus de 5 millions de personnes ont fui le pays pour trouver refuge en Irak, en Jordanie, en Turquie ou au Liban. Au cours des six dernières années, plus de la moitié de la population syrienne a ainsi été déplacée au sein du territoire ou dans les pays voisins. Handicap International intervient depuis cinq ans dans la région pour apporter son assistance aux victimes du conflit. 

Jordanie_camp de Zaatari

Des réfugiés syriens dans le camp de Zaatari, en Jordanie. | © Bas Bogaerts / Handicap International

Il y a quelques jours, le  Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés  (UNHCR) indiquait que plus de 5 millions de Syriens étaient désormais réfugiés au Moyen-Orient. Handicap International intervient depuis 2012 pour leur porter assistance à travers des activités très diverses[i].    

« Alors que la crise s’éternise, les Syriens ont plus que jamais besoin de nous », explique François Olive-Keravec, chef de mission de l’association en Jordanie. Handicap International intervient également au sein-même de la Syrie, où l’on compte plus de 6.5 millions de personnes déplacées et plus de 13 millions de personnes ayant actuellement besoin d’assistance humanitaire. Depuis le début de sa réponse d’urgence, Handicap International a apporté son aide à près d’un million de personnes.

 

[i] Sessions de réadaptation physique, soutien psychologique, appareillage en prothèses et orthèses, distributions d’aides à la mobilité et de produits de première nécessité et sessions d’éducation aux risques des mines et autres restes explosifs de guerre…

Publié le : 16 juin 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils
© HI
Mines et autres armes

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils

Organisée par Handicap International, la conférence régionale contre les bombardements de civils s'est achevée le 6 décembre au Chili. 23 États ont adopté le Communiqué de Santiago, exprimant leur inquiétude sur les effets dévastateurs pour les civils de l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées.

Yémen : déclaration conjointe de plusieurs ONG dont Handicap International
© Google Maps
Urgence

Yémen : déclaration conjointe de plusieurs ONG dont Handicap International

Les ONG internationales travaillant au Yémen se félicitent des prochaines consultations politiques en Suède. La situation dans le pays est devenue plus que critique pour la population.

L’Amérique latine contre les bombardements des civils
© Thomas Dossus / HI
Mines et autres armes

L’Amérique latine contre les bombardements des civils

Handicap International organise les 5 et 6 décembre à Santiago au Chili une conférence régionale sur la protection des civils contre les bombardements. Elle réunit 26 États et près de 30 organisations de la société civile et des ONG internationales. Objectif : sensibiliser ces pays à cet enjeu crucial et les inciter à s’engager contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.