Go to main content
 
 

Comment accueillir un enfant handicapé dans sa classe

Insertion
Madagascar

Relaxon enseigne dans l’école primaire du village d’Ambodivoapaka à Madagascar. Il a pu bénéficier d’une formation dispensée par Handicap International pour favoriser l’accueil d’enfants handicapés dans sa classe. 

Relaxon devant sa salle de classe | © Handicap International

Les questions les plus fréquentes des enseignants se portent principalement sur quelles positions adopter lors des cours selon les handicaps et de placer intelligemment les élèves afin de répondre à leurs besoins spécifiques. La formation proposée par HI permet de donner aux enseignants les outils clés pour adapter leur enseignement selon les élèves en situation de handicap.

« Après ma formation, j’ai pu prendre en charge mes deux élèves ayant un retard mental et les accueillir selon leur situation de handicap. Cela m’a permis de changer mon regard sur chacun de mes élèves et de prendre conscience de leurs besoins spécifiques. Je fais en sorte de les placer dans la classe selon leur handicap. Par exemple, je vais placer un élève atteint d’une déficience visuelle, à un endroit où je suis sûr qu’il pourra voir le tableau et moi-même. »

Mais les difficultés ne résident pas seulement sur la manière d’adapter son cours pour les enfants handicapés. Le rôle des parents est aussi à prendre compte. Le handicap en général n’est pas encore complètement accepté à Madagascar. Il est difficile pour les parents d’oser demander de l’aide ; c’est donc à l’enseignant d’aller les voir afin d’échanger, de leur donner des conseils et surtout de les persuader que l’école apporte beaucoup à leur enfant, même en cas d’échec scolaire. L’école est un moyen pour se découvrir, d’apprendre et surpasser son handicap.

Publié le : 25 octobre 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

"J’ai appris à accepter le handicap de ma fille"
© Oriane van den Broeck / HI
Insertion

"J’ai appris à accepter le handicap de ma fille"

Handicap International met en place un projet d’éducation inclusive à Gaza dans les Territoires palestiniens. Shahed, 14 ans, atteinte de paralysie cérébrale, bénéficie d’un soutien personnalisé. Sa famille est également accompagnée par l’association.

Sabir, 15 ans : "Aujourd’hui j’apprends vraiment"
© Oriane van den Broeck / HI
Insertion

Sabir, 15 ans : "Aujourd’hui j’apprends vraiment"

Atteint de paralysie cérébrale, Sabir se rend à Gaza dans une école spécialisée partenaire de Handicap International.

Permettre aux plus fragiles de bénéficier de meilleures sources de revenus
© HI
Insertion

Permettre aux plus fragiles de bénéficier de meilleures sources de revenus

Au Sri Lanka, Handicap International favorise l’insertion professionnelle des plus vulnérables comme les personnes handicapés ou les femmes enceintes.