Goto main content
 
 

Cessez-le-feu à Gaza : HI apporte des soins de réadaptation à 500 personnes

Réadaptation Urgence
Palestine

L'annonce d'un cessez-le-feu entre Gaza et Israël permet aux équipes de Handicap International de commencer à fournir des services de réadaptation à plus de 500 personnes.

Image d'archive - Un membre de Handicap International aide un civil blessé en session de réadaptation à Gaza en 2018

Image d'archive - Un membre de Handicap International aide un civil blessé en session de réadaptation à Gaza en 2018 | © Hardy Skills / HI

Douze jours après le début des violences entre Gaza et Israël, les parties prenantes au conflit ont annoncé un cessez-le-feu. Cette pause tant attendue arrive après 8 jours de bombardements constants ont fait 242 morts à Gaza et en Israël, dont 67 enfants et 43 femmes. Plus de 1 700 personnes ont été blessées.*

"Nous attendions un cessez-le-feu le plus tôt possible. Nous pouvons maintenant commencer à répondre aux besoins humanitaires avec plus de facilité et intensifier la distribution de l’aide humanitaire."

Laurent Palustran, responsable de Handicap International pour le territoire

Selon un récent rapport de l'UNWRA (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient), quelque 91 000 personnes ont été déplacées dans le territoire, dont plus de 66 000 qui ont trouvé refuge dans les 58 écoles de l'UNWRA ouvertes à leur intention. Les équipes de Handicap International ont évalué les besoins de ces dernières afin de planifier les actions à mener.

"Nous commençons à avoir des informations plus claires sur les besoins des populations. Nous avons identifié plus de 500 personnes handicapées qui nécessitent des soins en réadaptation fonctionnelle", ajoute Laurent Palustran.

La coordinatrice de la Rehabilitation Task Force de Handicap International à Gaza, Reham Shaheen, explique les besoins des populations vulnérables auxquels l'association répond dans les zones de conflit :

"Il y a un énorme besoin dans les services de réadaptation, comme la kinésithérapie et le pansement des plaies pour prévenir les handicaps après une blessure. Le soutien psychosocial est aussi un besoin important : beaucoup de blessés perdent un membre, sont traumatisés et ont besoin d’une aide psychologique. Les gens ont vraiment besoin d'aide en santé mentale et de conseils pour faire face à la situation actuelle. Il y a aussi un besoin urgent d'appareils d’aide à la mobilité (béquilles, déambulateurs, etc.)."

Reham Shaheen, coordinatrice HI Rehabilitation Task Force à Gaza

Les équipes de Handicap International sont prêtes à distribuer des béquilles, des déambulateurs et des fauteuils roulants, ainsi que des kits pour désinfecter les plaies ou les maintenir propres et prévenir les infections qui peuvent entraîner des handicaps à long terme.

Gaza est toujours touchée par l'épidémie de Covid-19. "Le conflit s'est produit alors que nous sommes frappés par une deuxième vague, ajoute Reham. Nous avons besoin de kits d'hygiène pour prémunir la population du coronavirus et faire face à cette nouvelle urgence."


Escalation in the Gaza Strip, the West Bank and Israel | Flash Update (2021, 20 mai). United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs - Occupied Palestinian Territory.

Publié le : 25 mai 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Des soins de rééducation pour une famille blessée par le séisme en Haïti
© R. Crews / HI
Réadaptation

Des soins de rééducation pour une famille blessée par le séisme en Haïti

Stéphanie et sa tante Valérie apprennent des exercices et reçoivent des aides à la mobilité grâce aux renforts de kinésithérapie de Handicap International, après avoir été blessées dans l'effondrement de leur maison le 14 août dernier.

Haïti, un mois après le séisme
© R. Crews / HI
Urgence

Haïti, un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre qui a dévasté le Sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et précipité 650 000 personnes dans le besoin.

Handicap International continue ses activités en Afghanistan
© HI
Mines et autres armes Réadaptation

Handicap International continue ses activités en Afghanistan

Handicap International reprend progressivement ses activités dans quatre provinces afghanes : Herat, Kunduz, Kandahar et Nimroz. Après plus de 30 ans de guerre, les besoins humanitaires sont immenses.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris