Go to main content

Cachemire : la menace cachée des mines et restes explosifs de guerre

Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre
Inde

Handicap International lance une campagne de grande ampleur pour informer les populations indiennes frontalières avec le Pakistan des risques liés aux mines et restes explosifs de guerre.

Session d'éducation aux risques liés aux mines et restes explosifs de guerre conduite par Handicap International au Cachemire dans un district frontalier du Pakistan.

© Handicap International

Sariya, avril 2015. Les fortes pluies entraînent une mine dans un champ. Lorsque les paysans la découvrent et tentent de la déplacer, la mine explose. Bilan : trois morts et un blessé grave. 

Ce triste scénario est malheureusement fréquent dans la région. Les populations ne se rendent pas comptent du danger qu’elles courent. Les enfants prennent même ces armes redoutables pour des jouets ! 

Lorsque des panneaux d’avertissement existent, comme à la frontière où les zones contaminées sont fermées par des fils barbelés, ils ne sont pas écrits dans la langue des populations locales mais dans celle des militaires indiens. Pourtant, 50 % des victimes de ces engins explosifs sont des habitants de la région employés par l’armée indienne.

Handicap International, en partenariat avec une association locale, lance donc une campagne de grande ampleur pour limiter ces accidents. 

  • 30 000 brochures et posters vont être distribués.
  • 600 personnes de 4 districts frontaliers, dont 100 volontaires et personnels soignants du gouvernement, suivront des sessions de formation. Au programme : comment reconnaître une mine ou un reste explosif, quels sont leurs effets, quelles sont les zones à risque – anciennes zones de combat, check points, abords d’infrastructures stratégiques (ponts, etc.) – comment reconnaître la signalétique en vigueur…

Des messages fondamentaux que les équipes de Handicap International martèleront au public. 

Publié le : 10 juin 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Relations presse :
Nathalie BLIN

Tél. : 04 26 68 75 39
Mob. : 06 98 65 63 94
n.blin@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Restes explosifs : la protection de la population passe par l’éducation aux risques
© Benoit Almeras / HI
Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre

Restes explosifs : la protection de la population passe par l’éducation aux risques

De nombreux restes explosifs de guerre, hérités de dizaines d'années de conflits armés, polluent encore la région du Lac Tchad. Handicap International protège la population de ces restes explosifs grâce au marquage des zones dangereuses et à des séances d’éducation aux risques.

Nos actions en 2017 Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre Secourir les déplacés et/ou les réfugiés Secourir les victimes

Nos actions en 2017

Restes explosifs : les enfants handicapés doivent avoir accès à la prévention
© HI
Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre

Restes explosifs : les enfants handicapés doivent avoir accès à la prévention

Près de 10 000 engins non explosés – roquettes, têtes de missiles, bombes... – ont été laissés par les bombardements qui ont a frappé la Bande de Gaza à l’été 2014. Entre décembre 2016 et septembre 2017, Handicap International a formé 93 enseignants pour qu’ils mènent des sessions de sensibilisation aux risques liés à la présence de ces restes explosifs de guerre. 15 000 élèves ont pu être sensibilisés.