Go to main content
 
 

Bombardements des civils : à quand la fin des massacres ?

Lutter contre les mines, les BASM et restes explosifs de guerre
International

Si les bombardements en temps de guerre ne sont pas interdits, cette pratique est inacceptable lorsqu’elle touche des civils, notamment les enfants. Morts, blessés, mutilés, atteints psychologiquement, ils sont les premières victimes des conflits en Syrie, en Irak, au Yémen… Dossier spécial à l’occasion du septième anniversaire de la guerre civile syrienne, le 15 mars.

Khaled n’avait qu’un an lorsqu’il a perdu sa jambe dans un bombardement en Syrie.

Khaled n’avait qu’un an lorsqu’il a perdu sa jambe dans un bombardement en Syrie. | © Philippe de Poulpiquet / HI

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

22 ONG appellent à agir pour renforcer la protection des civils dans les conflits armés
© HI
Protéger les populations vulnérables

22 ONG appellent à agir pour renforcer la protection des civils dans les conflits armés

Ces organisations, dont Handicap International, exhortent la communauté internationale à améliorer de manière significative la protection des civils dans les situations spécifiques à certains pays et à promouvoir une vision ambitieuse de leur protection.

 Les attaques contre le personnel humanitaire et médical doivent cesser !
© UN Web TV
Droit Solidarité

Les attaques contre le personnel humanitaire et médical doivent cesser !

Manuel Patrouillard, Directeur général de Handicap International, a pris la parole au Conseil de sécurité de l’ONU le 1er avril pour réaffirmer la nécessité de mieux protéger les travailleurs humanitaires contre les violences et de garantir l’indépendance de l’aide humanitaire lors de conflits. Découvrez en vidéo et texte l'intégralité de son discours.

Handicap International 12e du top 500 des ONG mondiales
© HI
Solidarité

Handicap International 12e du top 500 des ONG mondiales

L’organisme NGO Advisor a publié son classement 2019 des 500 meilleures organisations non gouvernementales dans le monde, établi selon de nombreux critères. Handicap International occupe cette année la 12e place.