Go to main content
 
 

Bombardements des civils : à quand la fin des massacres ?

Lutter contre les mines, les BASM et restes explosifs de guerre
International

Si les bombardements en temps de guerre ne sont pas interdits, cette pratique est inacceptable lorsqu’elle touche des civils, notamment les enfants. Morts, blessés, mutilés, atteints psychologiquement, ils sont les premières victimes des conflits en Syrie, en Irak, au Yémen… Dossier spécial à l’occasion du septième anniversaire de la guerre civile syrienne, le 15 mars.

Khaled n’avait qu’un an lorsqu’il a perdu sa jambe dans un bombardement en Syrie.

Khaled n’avait qu’un an lorsqu’il a perdu sa jambe dans un bombardement en Syrie. | © Philippe de Poulpiquet / HI

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Vers une déclaration politique contre les bombardements en zones peuplées
© HI
Mines et autres armes

Vers une déclaration politique contre les bombardements en zones peuplées

Le 18 novembre à Genève, délégations d’États, militaires, agences onusiennes et société civile se réunissent pour entamer des discussions sur une déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives en zones habitées.

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées
© S. Ahmed / HI
Insertion

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées

Publié ce 12 novembre, un ensemble de stratégies professionnelles et de directives pratiques vise à améliorer l'inclusion des personnes handicapées dans l'aide humanitaire et à assurer leur participation.

Déminer grâce aux drones : une innovation humanitaire majeure
© John Fardoulis / HI
Déminer les terres

Déminer grâce aux drones : une innovation humanitaire majeure

Handicap International et Mobility Robotics présentent pour la première fois une solution pour localiser les mines à l’aide de drones équipés de caméras infrarouges. Expérimentée au Tchad, cette technologie devrait permettre à terme de réduire considérablement la durée des opérations et de sécuriser davantage le travail des démineurs.