Accès direct au contenu
 
 

Bombardements des civils : à quand la fin des massacres ?

Lutter contre les mines, les BASM et restes explosifs de guerre
International

Si les bombardements en temps de guerre ne sont pas interdits, cette pratique est inacceptable lorsqu’elle touche des civils, notamment les enfants. Morts, blessés, mutilés, atteints psychologiquement, ils sont les premières victimes des conflits en Syrie, en Irak, au Yémen… Dossier spécial à l’occasion du septième anniversaire de la guerre civile syrienne, le 15 mars.

Khaled n’avait qu’un an lorsqu’il a perdu sa jambe dans un bombardement en Syrie.

Khaled n’avait qu’un an lorsqu’il a perdu sa jambe dans un bombardement en Syrie. | © Philippe de Poulpiquet / HI

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne
© B. Blondel / HI
Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne

Face à la pandémie de Covid-19, Handicap International mobilise ses équipes et adapte ses actions pour protéger les plus fragiles. Les kinésithérapeutes de l'association sensibilisent notamment les populations locales aux gestes d’hygiène à respecter. Témoignage de Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence à HI.

Covid-19 : pour faire face à la pandémie, Handicap International adapte ses activités
© B. Blondel / HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : pour faire face à la pandémie, Handicap International adapte ses activités

Alors que la pandémie de coronavirus s’étend aux pays déjà affectés par la pauvreté, les conflits ou les catastrophes naturelles, Handicap International adapte son dispositif à cette crise sanitaire mondiale.

Covid-19 : l'expérience de HI pour aider à protéger les plus vulnérables
© D. Pichard / HI
Santé Urgence

Covid-19 : l'expérience de HI pour aider à protéger les plus vulnérables

Handicap International évalue ses moyens d’action et souhaite mettre à profit son expertise des situations d’urgence et son expérience des crises épidémiques passées. Objectif : comme en France, il est essentiel de protéger les plus vulnérables tels que les personnes handicapées ou âgées.