Go to main content

Bombardement d’un hôpital MSF au nord du Yémen

Pour la deuxième fois en moins d’un mois, un hôpital géré par l’organisation humanitaire Médecins sans Frontières a été touché par un raid aérien. Handicap International exprime son soutien aux équipes de MSF.

Aucune victime n’est heureusement à déplorer dans cette dernière attaque qui a eu lieu le 27 octobre dans le Nord du Yémen. Mais la totalité de l’hôpital et son matériel ont été détruits. Au moins 200 000 personnes de la région n’ont plus d’accès à des services de santé vitaux. Au cours des bombardements à Kunduz en Afghanistan le 3 octobre dernier, au moins trente personnes dont treize employés de l’organisation avaient péri.*

Une fois encore, le Droit humanitaire international a été violé. Ce nouveau bombardement contre un centre de santé témoigne d’un mépris absolu pour la vie des civils. Handicap International demande à ce que toute la lumière soit faite sur ces attaques et appelle une nouvelle fois l’ensemble des parties aux conflits au Yémen et en Afghanistan à cesser immédiatement tout bombardement contre les civils.

Nous exprimons notre entier soutien aux équipes de Médecins sans Frontières.

* http://www.msf.fr/actualite/articles/afghanistan-deces-supplementaire-imputable-attaque-hopital-msf-kunduz

Publié le : 29 octobre 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

De nombreuses victimes du tsunami restent inaccessibles
© AFP photo / Adek Berry
Urgence

De nombreuses victimes du tsunami restent inaccessibles

Les conséquences du séisme et du tsunami qui ont frappé l’Indonésie continuent de se faire sentir. Les phénomènes de liquéfaction*, notamment, entraînent l’engloutissement de villages entiers, portant à plus de 10 000 le nombre de blessés et à 800 celui des personnes portées disparues.

90 députés interpellent la France sur ses engagements contre les bombardements des civils
© D.R.
Mines et autres armes

90 députés interpellent la France sur ses engagements contre les bombardements des civils

À l’approche du Forum de Paris sur la Paix (11 au 13 novembre 2018), 90 députés interpellent la France sur sa responsabilité contre les bombardements en zones peuplées. Alors que 12 États* travaillent à l’élaboration d’une déclaration politique contre cette pratique, les 85 parlementaires appellent la France à rejoindre ce processus en soutien à la campagne de Handicap International.

Tsunami : plus de 190 000 personnes ont besoin d’aide
© CIS-Timor / HI
Urgence

Tsunami : plus de 190 000 personnes ont besoin d’aide

Un séisme puis un tsunami ont violemment frappé le centre de l’archipel d’Indonésie le 28 septembre, causant plus de 1 400 décès et 2 500 blessés graves. Handicap International a envoyé une équipe d’experts urgentistes en renfort et coordonne sa réponse avec les organisations locales.