Go to main content
 
 

Avec courage, Sougleman est devenue une élève brillante

Insertion Scolariser les enfants handicapés
Togo

Cette jeune fille de 8 ans a été victime d’une crise chronique de paludisme, qui l’a rendue handicapée et presque sourde. Aujourd’hui soutenue par un professeur itinérant du programme de Handicap International, elle fait partie des meilleurs élèves de sa classe.

Au Togo, Sougleman échange en langue des signes avec son enseignant grâce au projet de Handicap International

Sougleman échange en langue des signes avec son enseignant | © Michel Lampuguini / HI

Sougleman vit à Tandjoaré, une ville du Nord du Togo. Elle est devenue malentendante et handicapée en 2016, à la suite d'une crise chronique de paludisme. « Malgré les soins médicaux, ma fille s'est retrouvée avec des handicaps permanents. Soudain, elle ne pouvait plus prendre ou tenir un objet avec ses mains comme avant. Elle n'entendait plus grand-chose et ne pouvait plus parler », explique Nagwabe, le père de Sougleman.

Son père a toujours cru en elle

Sougleman est aujourd’hui l'une des élèves les plus talentueuses de sa classe. Son professeur est certain qu'elle passera en classe supérieure. Pourtant, la jeune fille a dû quitter l'école pendant plus d'un an à cause de la maladie et du handicap. À la maison, elle ne pouvait pas communiquer avec sa famille et elle était totalement dépendante des autres. Son père, également enseignant, a toujours cru en sa capacité à réussir ses études.

Grâce au projet d'éducation inclusive lancé par HI à Tandjoaré en 2017, soutenu par l’initiative mondiale Educate A Child, Sougleman a pu retourner à l'école. Elle a suivi des séances d'initiation à la langue des signes et est aujourd’hui accompagnée par Damipi Lamboni, un enseignant itinérant qui travaille avec des enfants souffrant de déficiences diverses.

Son niveau dépasse celui de beaucoup d’élèves

L'enseignant itinérant soutient les élèves ayant des besoins spécifiques : il les aide à faire leurs devoirs et leur explique les leçons difficiles, à l'école et à la maison. Il soutient également leurs enseignants en leur apprenant la langue des signes et le braille, ainsi qu’en retranscrivant les travaux de la classe. « Sougleman ne participait pas aux cours. Son professeur, qui n'était pas formé à la langue des signes, accordait moins d'attention aux enfants handicapés pendant les cours », explique Damipi. Depuis son intervention, la situation a changé.

« Je suis très heureux de voir des changements positifs dans l'attitude de Sougleman en classe, confirme son professeur Koffi Kombate. Elle est plus impliquée pendant les cours et bien intégrée dans ma classe. Son niveau dépasse celui de beaucoup d’élèves sans handicap ». Il n'est pas le seul à être fier des progrès de la jeune fille. « Mon souhait est qu'elle continue et réussisse dans son parcours scolaire. Je suis très optimiste », ajoute son père, qui bénéficie de cours complémentaires pour les parents.


L’éducation inclusive au Togo, un combat de longue haleine

Alors que Sougleman a eu la chance de retourner à l'école, de nombreux enfants handicapés n'ont pas accès à l'éducation au Togo, un pays qui compte quelque 620 000 personnes handicapées. Les stéréotypes et les croyances négatives de la communauté concernant le handicap engendrent la discrimination et des comportements de rejet des personnes handicapées.

Outre la mise en place d'un système d'enseignants itinérants, HI, avec le soutien d'Educate a Child, organise d’autres activités telles que l'identification des enfants handicapés non scolarisés, le soutien du secteur de la réadaptation et des soins médicaux, ainsi que l’accompagnement à l'école et au domicile. L’association participe au renforcement des capacités des acteurs de l'éducation afin d'accroître leurs connaissances sur l'éducation inclusive. Handicap International soutient également le ministère togolais de l'Éducation par la production d'un manuel pour l'inclusion du handicap dans l'éducation.

Publié le : 6 novembre 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep / HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Une avancée historique pour ces dernières, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

Shahed se lève aux aurores, impatiente d’aller à l’école
© O. van den Broeck / HI
Insertion

Shahed se lève aux aurores, impatiente d’aller à l’école

À Gaza, Handicap International conduit un projet d’éducation inclusive. Nermeen et sa fille Shahed bénéficient d’un accompagnement personnalisé et d’un soutien psychologique, à l’école comme à la maison.

"J'ai appris à soutenir mon fils"
© Oriane van den Broeck / HI
Insertion

"J'ai appris à soutenir mon fils"

À Gaza, Handicap International soutient les enfants handicapés et leurs parents à travers un projet d’éducation inclusive. Parmi les familles qui en bénéficient, Helem et son fils Ahmad. Témoignage.