Go to main content
 
 

Avant une catastrophe naturelle, HI aide les plus vulnérables à mieux se préparer

Insertion Limiter l’impact des catastrophes naturelles sur la population
International Madagascar

À l’occasion de la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes, le 13 octobre, les experts de Handicap International expliquent la démarche d’inclusion de l'association dans des initiatives de renforcement de la résilience.

Construction paracyclonique après le passage du cyclone Enawo en 2017 à Madagascar

Construction paracyclonique après le passage du cyclone Enawo en 2017 à Madagascar | © CARE - photo d'archive

Lorsqu’une catastrophe frappe, toutes les populations ne sont pas affectées de la même manière.

« Qu’elles soient causées par les caprices de la nature ou des hommes, les situations d’urgence révèlent souvent les inégalités de la société et la vulnérabilité de certains groupes. Les conséquences ne sont pas réparties de façon égale. Les personnes handicapées, les personnes âgées, les femmes, les enfants et les personnes vivant à la marge sont plus durement touchés. »

Julien Fouilland, expert de HI en réduction des risques de catastrophes

Une meilleure préparation

Lorsqu’une communauté met en place des activités de préparation entre deux catastrophes, non seulement les groupes vulnérables sont rarement invités à y participer, mais ils sont aussi très souvent laissés pour compte par les mesures d’aide, et ont donc plus de mal à se remettre.

La réduction des risques de catastrophes (en anglais "Disaster Risk Reduction" - DRR) vise à diminuer l’exposition aux dangers en diminuant la vulnérabilité des personnes et des habitations, notamment par une meilleure préparation.

Handicap International est présente dans différents pays régulièrement frappés par des catastrophes naturelles. Florence Le Paulmier, conseillère en DRR inclusive, est intervenue dans diverses activités à Madagascar :

« Depuis 2017, Handicap International et son partenaire CARE travaillent auprès de populations vulnérables aux cyclones dans trois régions du pays (côtes Est, Ouest et Nord de l'île). L’une des activités vise à promouvoir des méthodes de construction durables pouvant résister aux vents violents. »

Résilience et inclusion

La photo ci-dessus montre deux structures à la suite du passage du cyclone Enawo en 2017. Le bâtiment encore debout illustre clairement l’efficacité de ces techniques paracycloniques, qui utilisent des matériaux locaux.

Ces mesures simples contribuent à renforcer la résilience et l’inclusion au sein des communautés dans le but de sauver des vies quels que soient l’âge, le sexe ou le handicap. Lorsqu'une catastrophe frappe, personne ne doit être oublié.

Activités de HI pour la réduction des risques de catastrophes (DRR) :

  • Handicap International mène des initiatives de DRR depuis près de 15 ans.
  • L'association conduit actuellement 20 projets de DRR dans 16 pays différents.
  • HI aide les autres acteurs de la réduction des risques de catastrophes à inclure dans leurs plans d'action les personnes présentant des besoins spécifiques.
Publié le : 13 octobre 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Une éducation inclusive pour tous les enfants, c'est possible !
© Neil Thomas / HI
Scolariser les enfants handicapés

Une éducation inclusive pour tous les enfants, c'est possible !

À l'occasion de la Journée internationale de l'éducation, le 24 janvier, découvrez en vidéo et témoignages ce qu'est l'éducation inclusive et pourquoi Handicap International la défend depuis longtemps avec autant de conviction.

19 400 civils tués ou blessés par des armes explosives en 2019
© P. Houliat / HI
Mines et autres armes

19 400 civils tués ou blessés par des armes explosives en 2019

Le partenaire de Handicap International Action On Armed Violence (AOAV) a publié son bilan 2019 sur les victimes des armes explosives dans le monde, au premier rang desquelles les civils.

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils
© Waleed Khaled / HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils

À l’issue d’une rencontre au Quai d’Orsay le 17 janvier, destinée à discuter de la position française sur la Déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives en zones urbaines, Handicap International dénonce la posture du gouvernement qui vide le texte de sa substance. Alors qu’à Idlib en Syrie, des milliers de civils sont sous le feu des bombes, l'association rappelle l’urgence qu’un texte fort soit adopté au niveau international, pour concrétiser un vrai changement dans les pratiques militaires. Elle appelle la France à revoir drastiquement sa posture.