Go to main content
 
 

« Après la blessure, je continue à souffrir »

Réadaptation
Palestine

Blessé aux deux jambes par une balle, Nehad commence avec Handicap International un long parcours pour sa rééducation.

Nehad en entretien avec l’équipe de Handicap International

Nehad en entretien avec l’équipe de Handicap International | © Abedelrahman Abu Hassanien / HI

Une grave blessure 

Nehad a 29 ans. Il est marié et a deux enfants. Il a été touché alors qu’il se trouvait à l'extérieur de chez lui. La balle a traversé sa jambe droite, avant d’atteindre sa jambe gauche et d’exploser, causant de profonds dégâts. Le jeune père de famille a subi plus d’une vingtaine d’opérations et est resté plusieurs mois à l’hôpital. Aujourd’hui, il doit encore être opéré. Il dépense 300 euros par mois en analgésiques et antibiotiques, indispensables à sa guérison. Incapable de travailler, c’est sa famille qui le soutient financièrement.

« Il a beaucoup de courage »

Nehad passe beaucoup de temps immobilisé dans le canapé dans son salon. Les équipes mobiles des partenaires soutenus par Handicap International lui apportent une aide physique et un soutien psychologique. Grâce aux béquilles fournies par l’association et aux conseils des kinésithérapeutes, il peut à nouveau se déplacer.

Abedelrahman Abu Hassanien, chef de projet Handicap International à Gaza :

« Nehal est déterminé à retrouver son autonomie et fait preuve de beaucoup de courage. Il lui reste encore de nouvelles opérations à supporter, dont il devra se remettre avec des séances de rééducation que nous lui fourniront avec nos partenaires. »

Publié le : 4 février 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes »
© Gilles Lordet / HI
Réadaptation Santé

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes »

Suad Al-Qadri est conseillère en soutien psychosocial pour Handicap International à Sana’a au Yémen. Elle témoigne de la condition mentale des patients aidés par l'association et des conséquences des bombardements sur la santé psychologique des habitants de la ville.

Les Yéménites sont épuisés par 4 ans de guerre
© ISNA Agency / HI
Réadaptation Urgence

Les Yéménites sont épuisés par 4 ans de guerre

Handicap International apporte des soins de réadaptation et un accompagnement psychosocial dans 8 structures de santé à Sana’a depuis 2015, et dans l'un des principaux hôpitaux d’Aden depuis juillet dernier. Maud Bellon, chef de mission de l'association sur place, témoigne d’une situation inacceptable pour les civils yéménites.

HI aide plus de 85 000 réfugiés rohingyas au Bangladesh
© Abir Abdullah / HI
Réadaptation Urgence

HI aide plus de 85 000 réfugiés rohingyas au Bangladesh

Deux ans après l’arrivée massive des réfugiés rohingyas au Bangladesh, Handicap International mène toujours des activités d’urgence dans le pays, tant les besoins restent énormes. Point de situation en chiffres.