Aller au contenu principal
 
 

Ukraine : aider là où les besoins sont les plus importants

Réadaptation Urgence
Ukraine

Dans toute l'Ukraine, Handicap International soutient les personnes déplacées et les hôpitaux où les besoins sont les plus importants.

À Lviv en Ukraine, Virginie Duclos de Handicap International dispense une formation spécialisée sur les soins à un patient brûlé par des armes explosives dans le conflit en cours. © HI

À Lviv en Ukraine, Virginie Duclos de Handicap International dispense une formation spécialisée sur les soins à un patient brûlé par des armes explosives dans le conflit en cours. | © HI

HI continue de soutenir les victimes de violences armées

À Lviv en Ukraine, Virginie Duclos de Handicap International dispense une formation spécialisée sur les soins à un patient brûlé par des armes explosives dans le conflit en cours. © HIDans un hôpital de Lviv, Handicap International intervient pour soutenir la prise en charge des patients entrants, notamment les victimes de brûlures et les amputés suite aux attaques armées en Ukraine.

« Le nombre de patients atteints de brûlures et d'amputations augmente dans tout le pays. »

Virginie Duclos, responsable de la réadaptation d'urgence à Handicap International

Virginie Duclos fournit un soutien technique et une formation spécialisée aux soignants et aux étudiants en kinésithérapie et en ergothérapie qui se sont portés volontaires pour venir en aide aux patients de plus en plus nombreux.

« Il y a un grand besoin d'un plus grand nombre de travailleurs de rééducateurs dans les hôpitaux », affirme l'experte de HI. « Aujourd’hui, presque tout repose sur les efforts des bénévoles, du traitement aux fournitures. »

Les formations mettent l’accent sur le traitement des brûlures et des amputations postopératoires, car les deux nécessitent des soins spécifiques et spécialisés pour favoriser la guérison et prévenir les problèmes fonctionnels à long terme. Dans les prochains jours, Virginie Duclos se déplacera vers l'est à Dnipro pour dispenser d'autres formations et des soins de soutien là où les besoins sont les plus importants.

Les Nations Unies ont enregistré plus de 4 300 victimes civiles depuis le 24 février, dont près de 2 500 personnes blessées au cours du conflit. On peut s’attendre à ce que les chiffres réels dépassent largement les estimations officielles.

Handicap International apporte également un soutien administratif au personnel hospitalier débordé en établissant les dossiers des patients pour améliorer le suivi et les soins aux personnes ayant des besoins multiples.

Des besoins spécifiques dans les centres collectifs et les institutions

Dans l'Est du pays, de lourds bombardements sont en cours et les besoins sont considérables. Handicap International soutient activement les centres collectifs, les institutions et les autres installations abritant les familles touchées, comme les abris souterrains et les stations de métro.

« À Dnipro, nous avons entendu parler d’un centre collectif accueillant des personnes âgées et des personnes handicapées qui ont été déplacées », explique Fanny Mraz, Directrice des Urgences de Handicap International en Ukraine. « Les gens sont traumatisés par les tirs d'obus et les bombardements. Ils ont dû quitter leur maison dans la précipitation, en laissant derrière eux leur vie, leurs effets personnels et leurs aides à la mobilité. Une femme âgée originaire de la région de Donetsk n’a pas pu emporter son fauteuil roulant avec elle parce que la personne qui l’a transportée lui a demandé de l'argent pour transporter le fauteuil et qu’elle ne pouvait pas se permettre de payer. Elle se déplace maintenant avec beaucoup de difficulté, en utilisant deux vieilles cannes. »

Les résidents comme le personnel ont besoin d’aide

« La directrice de l’association qui dirige le centre est fatiguée et commence à présenter des signes de détresse psychologique à force de voir l’état dans lequel arrivent les personnes », poursuit Fanny Mraz. « La mobilité et l'hygiène sont les deux plus grandes préoccupations du centre en ce moment. La directrice veut également procéder à quelques rénovations simples pour améliorer l'accessibilité, mais elle n’en a pas les moyens financiers. »

Au cours de la semaine écoulée, Handicap International a fait don de quelque 130 aides à l’hygiène et à la mobilité, dont des fauteuils roulants, des déambulateurs, des cannes, des béquilles, des chaises percées et des bassins hygiéniques aux trois institutions et deux centres collectifs à Dnipro et Kharkiv. Les gens pourront emporter les dispositifs avec eux lorsqu'ils partiront et l'association continuera à fournir du matériel aux centres au fur et à mesure des besoins. Handicap International prévoit également d’aider financièrement l'association pour contribuer aux rénovations d'accessibilité dans la salle de bains et aux salaires du personnel. Un soutien supplémentaire en matière d'hygiène, de santé mentale et de soutien psychosocial est également en cours pour les installations.

Faites un don d'urgence

Publié le : 15 avril 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert

Handicap International va intervenir auprès des communautés en Ukraine pour les aider à se préparer aux conflits par l’adoption de comportements à appliquer avant, pendant et après une attaque armée.

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs

En Ukraine, certaines personnes commencent à rentrer chez elles dans des villes contaminées par les engins explosifs. Handicap International les prépare à identifier les dangers et à adopter des comportements sûrs.

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »
© HI
Réadaptation Urgence

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »

Rostyk, assistant en kinésithérapie pour Handicap International, participe à l'amélioration des soins de réadaptation en Ukraine.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris