Go to main content

Amputé, Fiston, 12 ans, découvre enfin l’école

République démocratique du Congo

A 7 ans, Fiston perd une jambe dans l'attaque de son village au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo. Il a été appareillé au centre de réadaptation de Goma. Handicap International lui dispense des soins de rééducation et l'accompagne dans son insertion scolaire. A 12 ans, Fiston va à l'école pour la première fois.

Fiston

© Martina Bacigalupo - Vu' / Handicap International

Fiston a 7 ans lorsque son village de Karuba au Nord-Kivu est le théâtre de violents combats. Alors qu'il fuit avec sa famille, sa jambe gauche est emportée par l'explosion d'une grenade. Pendant 5 ans, Fiston se déplace sans prothèse à l'aide d'un bâton et d'une béquille. Egalement atteint d'une malformation congénitale, Fiston sort peu. “Il trouvait qu'il ressemblait à un être étrange et se renfermait”, raconte son père.

Fiston est identifié par les équipes de Handicap International présentes au Nord-Kivu. Il est accueilli et appareillé dans le centre de réadaptation de Goma. L'association prend en charge les frais médicaux, les soins de rééducation et les frais de séjours de son père qui l'accompagne. “Son séjour au centre de réadaptation fait du bien à Fiston. Ici, il s'épanouit tout à fait. Bientôt il pourra marcher avec une prothèse et n'aura plus besoin de béquilles. Ici il rencontre d'autres personnes handicapées. Il voit que tous ces gens sont capables de faire quelque chose” explique son père.

Handicap International finance les frais de scolarité de Fiston et lui fournit le matériel scolaire indispensable: uniforme, chaussures, sac à dos, cahiers, stylo. Pour la première fois, Fiston peut aller à l'école.

Et pour aider le père de Fiston à subvenir aux besoins de sa famille, Handicap International lui a donné deux chèvres afin de démarrer un petit élevage.

Fiston a aujourd'hui un projet d'avenir : il veut travailler pour une association humanitaire qui aide les personnes handicapées et veiller à ce qu'elles reçoivent toutes une prothèse !"

Publié le : 11 février 2014
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Relations presse :
Nathalie BLIN

Tél. : 04 26 68 75 39
Mob. : 06 98 65 63 94
n.blin@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Plus de 10 000 réfugiés au Burundi : aidons les plus fragiles !
© HI

Plus de 10 000 réfugiés au Burundi : aidons les plus fragiles !

Suite aux affrontements récents dans l’Est de la République démocratique du Congo, plus de 10 000 personnes, majoritairement congolaises, se sont réfugiées dans le Sud et Sud-ouest du Burundi. Handicap International prépare une intervention d’urgence auprès des populations réfugiées.

Vidéos : la réponse de Handicap International à la crise au Kasaï
© Brice Blondel / HI

Vidéos : la réponse de Handicap International à la crise au Kasaï

Découvrez deux vidéos sur la crise au Kasaï en République démocratique du Congo : la réponse d'urgence de Handicap International à cette crise humanitaire et le témoignage d'Agnès, l'une des nombreuses victimes civiles des violences.

Crise au Kasaï : 2 millions de personnes affectées, la situation s’aggrave
© Handicap International

Crise au Kasaï : 2 millions de personnes affectées, la situation s’aggrave

La crise au Kasaï, en République démocratique du Congo, dure depuis plus d’un an. Elle touche plus de 2 millions de personnes et ne fait qu’empirer. Bakary Traoré coordonne les différentes actions de Handicap International sur le terrain. Il explique la situation de la région, son travail et comment vit la population.