Go to main content
 
 

Aider les victimes à se reconstruire

Secourir les déplacés et/ou les réfugiés
Irak Jordanie Liban Syrie

Près de 4 ans après le début de la guerre en Syrie, 12 millions de personnes ont vu leur vie bouleversée. Découvrez les très belles photos de Yara, Sedrat, Noor, Abdallah, Alham, Sami et Iman, soutenus par Handicap International.

Noor a 5 ans. Depuis sa naissance, il souffre de paralysie du bras droit. Handicap International l'aide à retrouver sa mobilité grâce à des séances de kinésithérapie pour renforcer ses muscles.

© Frederik Buyckx / Handicap International

Le conflit en Syrie a bouleversé la vie de 12 millions de personnes, dont 3,3 millions se sont réfugiées en Jordanie, au Liban, en Turquie et au Kurdistan irakien.
Près de 500 professionnels de Handicap International assistent les blessés, appareillent les personnes amputées, délivrent des séances de rééducation physique, distribuent des aides à la mobilité et leur apportent un soutien psychosocial.
360 000 personnes ont ainsi bénéficié des actions engagées par l’association depuis le début de la guerre en Syrie et le lancement des opérations de Handicap International en 2012.

Découvrez de très belles images du photographe Frederik Buyckx et partagez des instants privilégiés avec Yara, Sedrat, Noor, Abdallah, Alham, Sami et Iman.

© Frederik Buyckx / Handicap International

Publié le : 4 mars 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nord-est de la Syrie : Il est urgent d’assurer la protection des civils et des travailleurs humanitaires
© Google Maps
Protéger les populations vulnérables

Nord-est de la Syrie : Il est urgent d’assurer la protection des civils et des travailleurs humanitaires

Après presque une décennie de guerre civile, l'incursion turque dans le Nord-est de la Syrie relance le cycle de violence, d’angoisse et d'incertitude pour les habitants de cette région. Handicap International est extrêmement préoccupée par l’escalade militaire et la menace que celle-ci fait peser sur la population civile. L'association appelle toutes les parties au conflit à protéger les civils, en particulier dans les zones peuplées ciblées par les frappes aériennes et les tirs d’artillerie.

Mossoul Ouest, ville fantôme
© Fanny Mraz / HI
Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Mossoul Ouest, ville fantôme

Entre octobre 2016 et juillet 2017, Mossoul a été le théâtre de violents combats. L’utilisation intensive d’armes explosives – bombardements, pose de mines artisanales, etc. – a anéanti principalement la partie Ouest de la ville. Plus de 500 000 personnes sont toujours déplacées dans des camps de la province de la Ninive.

Handicap International dénonce le bombardement des zones peuplées d’Idlib
© HI
Mines et autres armes Urgence

Handicap International dénonce le bombardement des zones peuplées d’Idlib

Alors que les combats se sont intensifiés dans le Nord-ouest de la Syrie, en particulier sur la ville d’Idlib et le Sud de la province, Handicap International s’inquiète du sort des milliers de civils qui sont directement exposés aux bombardements.