Accès direct au contenu
 
 

Le 4 avril, n'oublions pas les victimes de mines et de restes explosifs de guerre

Mines et autres armes
International

À l’occasion de la Journée mondiale d’action contre les mines, le 4 avril, Handicap International rend hommage aux victimes de mines et de restes explosifs de guerre, et rappelle la nécessité encore plus forte de les aider en contexte de coronavirus.

Nisar, jeune Afghan victime de restes explosifs de guerre, soutenu par Handicap International

Nisar, jeune Afghan victime de restes explosifs de guerre, soutenu par Handicap International | © Jaweed Tanveer / HI

Durant cette période de crise sanitaire aiguë, les victimes de guerre sont encore plus vulnérables. En Afghanistan, au Yémen, en Syrie ou au Cambodge, pays qui comptent un grand nombre de victimes, les infrastructures sanitaires sont déjà fragiles et risquent d’être encore plus mises à mal par l’arrivée du coronavirus. En outre, les soins dont elles ont besoin risquent de ne plus pouvoir être assurés.

Or, le nombre de victimes de restes explosifs de guerre, notamment de mines antipersonnel, augmente de manière alarmante depuis maintenant quatre ans. Le dernier rapport annuel de l’Observatoire des mines faisait ainsi état du doublement du nombre de victimes de mines depuis 2014. Près de 7 000 nouvelles victimes étaient ainsi recensées en 2018, dont 54 % étaient des enfants.

Rejoignez-nous depuis votre canapé

À Handicap International, nous rappelons qu’il est essentiel de continuer de les soutenir et de poursuivre notre combat politique auprès des États pour généraliser l’interdiction des mines et faire cesser les bombardements des zones peuplées.

Découvrez comment vous mobiliser depuis chez vous pour aider les victimes, rejoignez la communauté Handicap International !

Canapé engagé : rejoignez la communauté Handicap International. Même confinés, vous pouvez nous soutenir. 

Aidez-nous à déminer ! Devenez démineur d'un jour et neutralisez un maximum de mines

> En images, des victimes de mines et autres restes explosifs de guerre soutenues par Handicap International ces dernières années :

Handicap International Afghanistan

Afghanistan © Jaweed Tanveer / HI

Handicap International Cambodge

Cambodge © Eric Martin - Figaro Magazine / HI

Handicap International Cambodge

Cambodge © Soline de Groeve / HI

Handicap International Colombie

Colombie © Jules Tusseau / HI

Handicap International Inde

Inde © Muddasir Ashraf / HI

Handicap International Ouganda

Ouganda © Till Mayer / HI

Handicap International Soudan du Sud

Soudan du Sud © Dieter Telemans / HI

Handicap International Sri Lanka

Sri Lanka © Deshan Tennekoon / HI

Publié le : 4 avril 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Bombardements de civils : les États doivent s'engager pour une déclaration politique forte
© O. van den Broeck / HI
Mines et autres armes

Bombardements de civils : les États doivent s'engager pour une déclaration politique forte

Handicap International et ses partenaires de l’International Network on Explosive Weapons (INEW) demandent aux États de soutenir une déclaration politique forte pour mettre fin aux souffrances humaines provoquées par les armes explosives. Le projet de déclaration est soutenu par le Secrétaire général des Nations Unies.

Deuxième Nuit de l'Innovation Solidaire
© HI
Innovation Solidarité

Deuxième Nuit de l'Innovation Solidaire

Après une première édition réussie en janvier dernier, Handicap International, Dynergie et la Fondation INSA préparent activement la deuxième Nuit de l'Innovation Solidaire, qui se tiendra les 19 et 20 novembre 2020 à Lyon. Avec toujours le même objectif : challenger l'intelligence collective d'étudiants soutenus par des entreprises, pour faire émerger des réponses aux problématiques rencontrées par Handicap International dans ses terrains d'intervention.

Covid-19 : Handicap International invite les Français à « faire tomber les murs »
© HI / Strike
Solidarité

Covid-19 : Handicap International invite les Français à « faire tomber les murs »

Alors que la pandémie progresse dans les pays pauvres, Handicap International est plus que jamais mobilisée dans les pays où elle est présente pour soutenir les populations les plus vulnérables, renforcer les systèmes de santé et prévenir les risques de propagation du virus. À travers la campagne « Faisons tomber les murs » conçue par l'agence Strike, chacun est invité à s'engager « depuis son canapé ».