Go to main content
 
 

22e Pyramide : bombarder des civils, ce n’est pas la guerre, c’est un crime !

Mines et autres armes
France

Cela fait plus de 20 ans que la Pyramide de chaussures de Handicap International symbolise le rendez-vous contre la barbarie des armes qui tuent, blessent et brisent des vies à l’aveugle. Le samedi 24 septembre, des Pyramides et des milliers de citoyens s’élèveront dans toute la France, pour que cesse l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées. Pour que la communauté internationale agisse fermement, rejoignez le combat !

Pyramide de chaussures de Handicap International - photo d'archive

© A. Fournier / Handicap International

C’est l’histoire d’une vie, suspendue, en une seconde. Celle de Mostafa, un enfant syrien forcé à grandir trop vite. Une nuit, une bombe est tombée sur sa maison. Mostafa a perdu ses parents et ses jambes, gravement atteintes, l’ont soudainement empêché de se relever. Comme des milliers de civils syriens, Mostafa et sa famille sont en première ligne des bombardements aveugles des belligérants qui tuent et mutilent sans distinction.

Une étude menée par Handicap International auprès de ses bénéficiaires montre que plus de 50 % des blessures sont dues à des armes explosives. 89 % des personnes blessées par une arme explosive développent quant à elle un handicap permanent. Si la Syrie demeure la zone de conflit la plus importante à ce jour, ailleurs, sur tous les théâtres de guerre, le nombre de civils tués et blessés par des armes explosives a augmenté pour la quatrième année consécutive. En 2015, 76 % des victimes d’armes explosives était des civils. Combien faudra-t-il encore de Mostafa pour que la communauté internationale réagisse ?

Le Droit international humanitaire n’est pas un accessoire !

Chaque jour à travers le monde, le Droit international humanitaire (DIH) est piétiné dans l’indifférence quasi générale. Comme si la norme était désormais de compter les civils parmi les dommages collatéraux. Handicap International appelle la communauté internationale à réagir pour que l’impunité cesse ! L’un des principes fondateurs du DIH, qui interdit aux parties prenantes d’une guerre de prendre pour cible des civils et bâtiments publics, doit être fermement défendu et appliqué. À travers la 22e édition de la Pyramide de chaussures, chaque citoyen sera invité à donner de la voix pour que la France et les États s’engagent publiquement à mettre fin à l’utilisation des armes explosives dans les zones peuplées.

Pyramides de chaussures : l’indignation

22ème édition de la Pyramide de chaussures organisée par Handicap International le 24 septembre 2016 pour dire NON aux bombardements des civilsUne place publique jonchée de restes explosifs de guerre, des vies enfouies sous le poids des gravats, un ami victime d’un bombardement… C’est à cette effroyable réalité que sera confronté cette année le public de la Pyramide de chaussures. Invité à lancer une paire de chaussures pour soutenir les victimes de guerre et à signer la pétition, il sera aussi plongé au cœur d’une expérience immersive : à travers la réalité virtuelle, les démonstrations de déminage et la rencontre avec des professionnels du terrain, chacun sera amené à s’imaginer le parcours d’une victime et à agir à son échelle pour dire non aux bombardements des civils. Rejoignez-nous le samedi 24 septembre !

 

 


En partenariat avec : 

Logo d'Easy Tablettes, location d'iPad et de tablettes
 

 

Publié le : 1 septembre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Une victime de mine lance un appel international pour faire reculer l’administration Trump
© Basile Barbey / HI
Mines et autres armes

Une victime de mine lance un appel international pour faire reculer l’administration Trump

Victime d’une mine, Gniep Smoeun est l’une des premières personnes appareillées par Handicap International au début des années 80. Face au Palais des Nations à Genève le 13 février, elle a porté la voix des victimes face à la décision de l’administration Trump de réintroduire les mines antipersonnel dans l’arsenal américain, et demande aux États d’user de toute leur influence pour que les États-Unis reviennent sur cette décision révoltante.

Civils bombardés : la déclaration politique devra être ambitieuse
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Civils bombardés : la déclaration politique devra être ambitieuse

Plus de 70 États se sont réunis le 10 février à Genève lors du deuxième cycle de négociations, destiné à aboutir le 26 mai prochain à Dublin à la Déclaration politique contre l’usage des armes explosives en zones urbaines.

Handicap International révoltée par la décision de l’Administration Trump de relancer l’utilisation des mines
© M. Ashraf / HI
Mines et autres armes

Handicap International révoltée par la décision de l’Administration Trump de relancer l’utilisation des mines

Co-prix Nobel de la paix pour son combat contre les mines et fer de lance du déminage humanitaire, Handicap International est révoltée par le retour des mines antipersonnel dans l’arsenal américain. Plus de 20 ans après la signature du Traité d’Ottawa, la décision du Président Trump constitue un changement de politique assassin.