Go to main content
 
 

16 000 km à vélo à la rencontre de l’humanité

Solidarité
France International

Deux cyclistes se sont lancés en novembre dernier dans un périple de 16 000 km en 16 mois à vélo couché à travers l’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud. Au profit de Handicap International, cette aventure vise à mettre en avant la diversité du monde.

Deux cyclistes se sont lancés en novembre 2018 dans un périple de 16 000 km en 16 mois à vélo couché à travers l’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud, au profit de Handicap International

© D.R.

16 000 km en 16 mois à vélo couché à travers l’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud : tel est le défi de taille que se sont lancé Sylvain et Cédric, deux sportifs aguerris au grand cœur. Ils invitent en effet le public à suivre leur périple sur les réseaux sociaux et à les aider à collecter des dons au profit de Handicap International à cette occasion.

1 euro donné à l'association leur permet de parcourir 10 km !
Contribuez à les faire pédaler

Photos et vidéos

Le projet "Divearthsity" comme ils l’ont appelé, est un mot valise faisant référence à la diversité de l’humanité et au mot Earth (la Terre en anglais). Divearthsity est donc une aventure humaine visant à découvrir et à montrer la diversité du monde.

Les deux cyclistes partagent leur voyage à travers des photos et des vidéos, notamment 30 portraits de personnes croisées sur leur route et qui constituent le cœur du projet, comme autant d’échantillons de l’humanité. Chaque vidéo permet de présenter leur histoire, leur quotidien ainsi que leur point de vue et impact sur l’environnement.

Pourquoi vous êtes-vous engagés pour Handicap International ? 

« En plus de l'aspect sportif et créatif, nous souhaitions ajouter une composante caritative à notre projet. Étant conscients et sensibles au fait que tout le monde n'a pas la chance d'avoir les capacités motrices ou mentales pour se lancer dans une aventure comme la nôtre, nous avons choisi de nous rapprocher de Handicap International. Nous nous sentons plus particulièrement concernés par ses actions touchant à la sécurité routière car nous y serons confrontés tout les jours, et Cédric a travaillé trois ans pour cette cause en France. »

Soutenez-les sur la plateforme de collecte sécurisée Alvarum
Découvrir le projet Divearthsity en détail (dont les itinéraires, photos et vidéos)

Publié le : 27 décembre 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

19 400 civils tués ou blessés par des armes explosives en 2019
© P. Houliat / HI
Mines et autres armes

19 400 civils tués ou blessés par des armes explosives en 2019

Le partenaire de Handicap International Action On Armed Violence (AOAV) a publié son bilan 2019 sur les victimes des armes explosives dans le monde, au premier rang desquelles les civils.

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils
© Waleed Khaled / HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils

À l’issue d’une rencontre au Quai d’Orsay le 17 janvier, destinée à discuter de la position française sur la Déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives en zones urbaines, Handicap International dénonce la posture du gouvernement qui vide le texte de sa substance. Alors qu’à Idlib en Syrie, des milliers de civils sont sous le feu des bombes, l'association rappelle l’urgence qu’un texte fort soit adopté au niveau international, pour concrétiser un vrai changement dans les pratiques militaires. Elle appelle la France à revoir drastiquement sa posture.

La première Nuit de l’Innovation Solidaire a tenu toutes ses promesses
© HI
Solidarité

La première Nuit de l’Innovation Solidaire a tenu toutes ses promesses

Près de 70 étudiants ont planché pendant 24 heures sur des problématiques humanitaires rencontrées par Handicap International, de la réadaptation à la logistique en passant par l’empreinte écologique de l’association. Une nuit riche en neurones agités qui a fait honneur à l’intelligence collective.