Go to main content
 
 

15 personnes tuées et une trentaine de blessés par l’explosion d’une mine artisanale au Mali

Mines et autres armes
Mali

L’explosion d’une mine artisanale au passage d’un bus, le 3 septembre dans le centre du Mali, a fait 15 morts et plus de trente blessés.

Handicap International a rapidement mobilisé ses équipes présentes dans la région. En lien avec les organisations impliquées dans les secours, l’association vient en aide aux blessés évacués vers les hôpitaux, en apportant une aide matérielle (couvertures, nourritures, produits de soins d’hygiène) et un soutien psychologique, avec la participation de partenaires présents à Douentza.

Les civils une nouvelle fois victimes

Handicap International, qui intervient notamment au Mali pour des projets d’assistance aux victimes de conflits armés, déplore que des civils soient une nouvelle fois victimes d’engins explosifs improvisés. Pour mémoire, en 2017 dans le monde, plus de 2 700 personnes ont été victimes d’engins explosifs improvisés1. Au Mali, depuis début 2019, on enregistre déjà 138 accidents causés par des mines artisanales2.

Handicap International est présente au Mali depuis 1996 et mène des activités humanitaires et de développement dans les régions de Sikasso, Bamako, Mopti, Tombouctou et Gao.


1 Landmine Monitor 2018
2 UNMAS, 31.08.2010, Mali explosive threat overview

Publié le : 5 septembre 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

19 400 civils tués ou blessés par des armes explosives en 2019
© P. Houliat / HI
Mines et autres armes

19 400 civils tués ou blessés par des armes explosives en 2019

Le partenaire de Handicap International Action On Armed Violence (AOAV) a publié son bilan 2019 sur les victimes des armes explosives dans le monde, au premier rang desquelles les civils.

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils
© Waleed Khaled / HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils

À l’issue d’une rencontre au Quai d’Orsay le 17 janvier, destinée à discuter de la position française sur la Déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives en zones urbaines, Handicap International dénonce la posture du gouvernement qui vide le texte de sa substance. Alors qu’à Idlib en Syrie, des milliers de civils sont sous le feu des bombes, l'association rappelle l’urgence qu’un texte fort soit adopté au niveau international, pour concrétiser un vrai changement dans les pratiques militaires. Elle appelle la France à revoir drastiquement sa posture.

Pour un monde sans mines en 2025
© G. Lordet / HI
Mines et autres armes

Pour un monde sans mines en 2025

La Conférence pour un monde sans mines, à laquelle Handicap International a participé, s'est achevée le 29 novembre à Oslo en Norvège. Les États parties au Traité d'interdiction des mines ont adopté un plan d'action de 5 ans pour la mise en œuvre des obligations du Traité – dont le déminage – jusqu’en 2025.