Accès direct au contenu
 
 

15 personnes tuées et une trentaine de blessés par l’explosion d’une mine artisanale au Mali

Mines et autres armes
Mali

L’explosion d’une mine artisanale au passage d’un bus, le 3 septembre dans le centre du Mali, a fait 15 morts et plus de trente blessés.

Handicap International a rapidement mobilisé ses équipes présentes dans la région. En lien avec les organisations impliquées dans les secours, l’association vient en aide aux blessés évacués vers les hôpitaux, en apportant une aide matérielle (couvertures, nourritures, produits de soins d’hygiène) et un soutien psychologique, avec la participation de partenaires présents à Douentza.

Les civils une nouvelle fois victimes

Handicap International, qui intervient notamment au Mali pour des projets d’assistance aux victimes de conflits armés, déplore que des civils soient une nouvelle fois victimes d’engins explosifs improvisés. Pour mémoire, en 2017 dans le monde, plus de 2 700 personnes ont été victimes d’engins explosifs improvisés1. Au Mali, depuis début 2019, on enregistre déjà 138 accidents causés par des mines artisanales2.

Handicap International est présente au Mali depuis 1996 et mène des activités humanitaires et de développement dans les régions de Sikasso, Bamako, Mopti, Tombouctou et Gao.


1 Landmine Monitor 2018
2 UNMAS, 31.08.2010, Mali explosive threat overview

Publié le : 5 septembre 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le 4 avril, n'oublions pas les victimes de mines et de restes explosifs de guerre
© Jaweed Tanveer / HI
Mines et autres armes

Le 4 avril, n'oublions pas les victimes de mines et de restes explosifs de guerre

À l’occasion de la Journée mondiale d’action contre les mines, le 4 avril, Handicap International rend hommage aux victimes de mines et de restes explosifs de guerre, et rappelle la nécessité encore plus forte de les aider en contexte de coronavirus.

Syrie : neuf ans de violences, le chaos humanitaire
© Bahia Z. / HI
Mines et autres armes Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Syrie : neuf ans de violences, le chaos humanitaire

Alors que près d'un million de personnes – principalement des femmes et des enfants – ont fui les combats et les bombardements à Idlib en Syrie, Handicap International appelle les États à s'engager pleinement dans le processus diplomatique international visant à mieux protéger les civils contre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées. La situation actuelle constitue l’une des pires crises humanitaires depuis le début du conflit en 2011.

Une victime de mine lance un appel international pour faire reculer l’administration Trump
© Basile Barbey / HI
Mines et autres armes

Une victime de mine lance un appel international pour faire reculer l’administration Trump

Victime d’une mine, Gniep Smoeun est l’une des premières personnes appareillées par Handicap International au début des années 80. Face au Palais des Nations à Genève le 13 février, elle a porté la voix des victimes face à la décision de l’administration Trump de réintroduire les mines antipersonnel dans l’arsenal américain, et demande aux États d’user de toute leur influence pour que les États-Unis reviennent sur cette décision révoltante.