Go to main content
 
 

1 million de blessés dont des dizaines de milliers risquent un handicap permanent

Appareiller et rééduquer Distribuer de l’aide d’urgence Secourir les déplacés et/ou les réfugiés
Irak Jordanie Liban Syrie

Quatre ans après le début du conflit en Syrie, les chiffres se passent de commentaires : plus de 191 000 morts selon le dernier décompte des Nations Unies, 1 million de blessés, 12,2 millions de personnes touchées par le conflit, dont 7,6 millions de déplacés internes et 3,8 millions de réfugiés.

En Jordanie, un enfant réfugié syrien de 12 ans amputé suite au bombardement de sa maison en Syrie met sa prothèse avec l'aide d'une kinésithérapeute de Handicap International.

© Frederik Buyckx / Handicap International

Sur le million de blessés recensés, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont besoin de prothèses, d’orthèses et de séances de rééducation

360 000 personnes ont bénéficié des actions de Handicap International au Liban, en Jordanie, en Syrie et en Irak depuis 2012.

En plus des soins de réadaptation physique, des prothèses, orthèses, béquilles, fauteuils roulants et du matériel spécifique, l’association forme le personnel médical et les personnes handicapées aux gestes élémentaires de réadaptation.

Des partenariats avec des organisations locales spécialisées dans la santé sont développés pour renforcer la fourniture de soins de kinésithérapie, notamment au sein des quartiers et des zones de regroupement où se trouvent les réfugiés.

Handicap International émet des recommandations techniques, donne du matériel comme des rampes ou des marchepieds, procède à des travaux pour rendre accessibles aux personnes handicapées les installations et équipements réalisées par les autres ONG, au sein des camps de réfugiés, notamment.

De plus, pour apaiser les traumatismes psychologiques dus au conflit ou au handicap lié à celui-ci, l’association apporte un soutien psychosocial aux victimes en accompagnement individuel ou par des groupes de paroles.

Enfin, des distributions de denrées alimentaires et de première nécessité sont régulièrement effectuées par les équipes de l’association. Les réfugiés extrêmement vulnérables reçoivent par ailleurs une aide financière pour couvrir leurs besoins quotidiens.

Publié le : 12 mars 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Handicap International dénonce le bombardement des zones peuplées d’Idlib
© HI
Mines et autres armes Urgence

Handicap International dénonce le bombardement des zones peuplées d’Idlib

Alors que les combats se sont intensifiés dans le Nord-ouest de la Syrie, en particulier sur la ville d’Idlib et le Sud de la province, Handicap International s’inquiète du sort des milliers de civils qui sont directement exposés aux bombardements.

Handicap International démine le Nord du Liban
© Oriane van den Broeck / HI
Mines et autres armes

Handicap International démine le Nord du Liban

Les démineurs de Handicap International interviennent désormais dans une zone contaminée par la guerre de 1975-1990. Objectif : soustraire les habitants à cette menace permanente.

Rabih, démineur : « Je ne pourrais pas envisager de faire un autre travail »
© Oriane van den Broeck / HI
Mines et autres armes

Rabih, démineur : « Je ne pourrais pas envisager de faire un autre travail »

Rabih est démineur pour Handicap International dans le Nord du Liban depuis 2013. Il travaille dans une région particulièrement contaminée par la guerre civile de 1975-1990. Témoignage.