Accès direct au contenu
 
 

Les femmes et filles handicapées doivent avoir les mêmes opportunités que les autres

Droit Inclusion
Kenya

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, découvrez en vidéo le témoignage de deux directrices d’organisations au Kenya qui luttent pour les droits des femmes et filles réfugiées ou en situation de handicap.

Easter Okech et Jane Kihungi sont toutes deux directrices d'organisations de femmes handicapées au Kenya, partenaires de Handicap International. Elles témoignent en vidéo à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars.

© HI

Easter Okech, directrice exécutive de l'organisation Kefeado au Kenya, parle de son engagement et de celui de son organisation pour les droits des femmes. L'organisation est partenaire de Handicap International au travers du programme Making it Work* :

Jane Kihungi, directrice de l'organisation Women challenged to challenge, parle de son engagement et de celui de son organisation dans la lutte pour les droits de femmes en situation de handicap, en particulier les femmes réfugiées :


Handicap International a lancé le projet Making it Work - Genre et Handicap qui fait la promotion des bonnes pratiques pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles handicapées. L’association vise également à ce que la voix des femmes soient entendue et à ce que les risques qu’elles courent – violence, abus, exploitation – soient pris en compte dans les projets menés par des organisations (humanitaires, liées à la défense des droits de l’Homme, féministes, actives dans la lutte contre les violences basées sur le genre).

Publié le : 8 mars 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Covid-19 : au Kenya, HI continue de soutenir les enfants handicapés à Dadaab
© HI
Réadaptation Solidarité

Covid-19 : au Kenya, HI continue de soutenir les enfants handicapés à Dadaab

Dans le camp de réfugiés de Dadaab au Kenya, les familles d’enfants handicapés sont particulièrement vulnérables en temps de crise sanitaire. Le manque de ressources financières ne leur permet plus d'acheter de la nourriture pour survivre.

CAVAL, des baskets engagées pour l’inclusion scolaire des enfants handicapés
© CAVAL / HI
Inclusion Solidarité

CAVAL, des baskets engagées pour l’inclusion scolaire des enfants handicapés

CAVAL et Handicap International s’associent pour promouvoir l’accès à l’école des enfants handicapés dans le cadre de la campagne #school4all. Pour chaque paire de baskets HI x CAVAL vendue, 40 euros sont reversés à l’association, ce qui contribue à financer une prothèse.

Madame Dhahabo ne laissera pas passer le virus !
© HI
Prévention Réadaptation Santé

Madame Dhahabo ne laissera pas passer le virus !

Au Kenya, Handicap International apprend aux plus vulnérables, dont les personnes handicapées comme Madame Dhahabo, à se protéger du Covid-19. Témoignage.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris